Navigation – Plan du site
Hommages

Jean-Noël Barrandon (1943-2008)

Collectif
p. 137-145

Texte intégral

les méthodes d’analyse nucléaire au cœur de la recherche en numismatique

1Jean-Noël Barrandon est décédé brutalement le 9 janvier 2008 à l’âge de soixante-quatre ans à Rennes.

2Il a débuté sa carrière scientifique en 1966 au CNRS, au Centre de Chimie Métallurgique de Vitry. En 1970, après une thèse en Physique nucléaire, et un intermède militaire en tant qu’attaché scientifique près de l’ambassade de France à Canberra (Australie), il intègre le Laboratoire Pierre Süe à Saclay en tant qu’Attaché de Recherche puis comme Chargé de Recherche dans le Service du professeur Ph. Albert. Jusqu’en 1973, il y développera de nouvelles méthodes d’analyse par réactions nucléaires avec des particules chargées de basse et moyenne énergies. Il poursuivra ensuite ses recherches sur les méthodes d’analyse par réactions nucléaires (à l’aide de protons, deutons, tritons, hélions et de neutrons rapides et thermiques) comme co-responsable du Groupe de Recherches GARNAC au Cyclotron d’Orléans jusqu’en 1979.

3C’est au cours des années soixante-dix, qu’il fit les premiers essais de caractérisation des ors et argents archéologiques par ces méthodes, ouvrant ainsi la voie de leur application aux monnayages anciens. C’est aussi durant cette période, qu’avec le professeur J. Irigoin, il travailla sur les problèmes de provenance et de technologie de fabrication des papiers hollandais et français fabriqués au cours des dix-septième et dix-huitième siècles.

4Les résultats importants obtenus en Archéologie et en Numismatique avec Cl. Brenot, dans le cadre de recherches coopératives sur programme (n° 298 et 483), conduiront en 1980, à la création d’un laboratoire propre du CNRS – le Centre Ernest-Babelon – dont il devient directeur. Nommé Directeur de Recherche en 1981, il assurera la direction du laboratoire jusqu’en 1999, date à laquelle le Centre Ernest-Babelon devient l’Institut de Recherches sur les Archéomatériaux, unité mixte du CNRS et des universités de Bordeaux, Belfort-Monbéliard et Orléans. Il dirigera alors, jusqu’en 2006, l’antenne orléanaise de l’UMR en tant que Directeur-adjoint. Grâce à son dynamisme, le Centre Ernest-Babelon n’a cessé de prospérer au fil des ans. Sa ténacité et sa combativité pour défendre et promouvoir son laboratoire ont vu leur consécration en 2001 par la dotation de locaux neufs de 600 m2 après plus de vingt années d’hébergement au sein des locaux d’autres laboratoires (IRHT, CERI, CDTA) sur le campus du CNRS d’Orléans-La-Source.

5Promoteur de cette nouvelle discipline que l’on nommera Archéométrie, il fut, en 1976, avec J. Briard, M. Frizot, A. Hesse, L. Langouët, A. Lecaille, M. Picon, S. Renimel et A. Tabbagh un des membres fondateurs du GMPCA (Groupe des Méthodes Physiques et Chimiques de l’Archéologie) qui deviendra en 1987 le Groupe des Méthodes Pluridisciplinaires Contribuant à l’Archéologie. Il joua aussi un rôle important dans le fonctionnement du Centre de Recherche Archéologique du CNRS (CRA de Valbonne).

6Jean-Noël Barrandon a ainsi été un des principaux acteurs du développement de l’archéométrie en France et plus particulièrement de l’application des méthodes d’analyse élémentaires à la résolution de grandes problématiques historiques. Dans ce cadre, il a toujours œuvré pour promouvoir une plus grande pluridisciplinarité, convaincu que pour être fructueux, ce type de recherches nécessitait une coopération et un dialogue permanent entre les chercheurs issus des différents domaines : pour reprendre ses propres paroles, « la collaboration ressemble à un jeu de ping-pong ».

7A partir de 1980, à la tête de son laboratoire, l’activité de recherche de Jean-Noël Barrandon sera consacrée d’une part au développement de nouvelles méthodes de caractérisation des archéomatériaux et d’autre part, à l’utilisation de ces méthodes pour résoudre des problématiques archéologiques et historiques. Menés initialement dans le domaine de la numismatique et de la paléométallurgie, ses travaux seront ensuite étendus à d’autres matériaux archéologiques, notamment aux verres synthétiques et naturels, aux matériaux lithiques ainsi qu’aux pigments et colorants.

8Parallèlement à ses activités de recherche, Jean-Nöel Barrandon avait aussi la volonté de transmettre son savoir et de former de nouveaux chercheurs. Dès 1979, il assure des cours au sein de différents DEA et DESS consacrés à l’enseignement des méthodes physiques en archéologie (Bordeaux) ou à la physique nucléaire (Orsay, Clermont-Ferrand). Il participera aussi à différentes écoles d’été européennes et assurera la direction d’une vingtaine de thèses et d’un nombre nettement supérieur de directions de stages de différents niveaux (IUT, Licence, Maîtrise, DEA, DESS puis Master).

9Sa production scientifique fut aussi fructueuse avec plus d’une centaine de publications dont une dizaine d’ouvrages. Il a fondé et dirigé la collection des Cahiers Ernest-Babelon, dont dix volumes ont paru à ce jour, le dernier datant de décembre 2007.

10Scientifique de notoriété internationale, il assurera de nombreuses charges d’expert et d’administration de la recherche : expert européen pour le Centre Nucléaire de l’Euratom de Geel en Belgique, membre de différents comités nationaux et internationaux (Modern Trends in Activation Analysis, Tendétron, Comité National de l’Archéologie, section 32 du Comité National du CNRS…), responsable d’un groupement de recherche (GDR 1033, Méthodes Nucléaires en Archéologie), membre de comités scientifiques de techniques de différentes publications…

11Bien que son domaine de recherche de prédilection fût la numismatique, avec des travaux de renommée internationale sur le monnayage gaulois, le monnayage romain et byzantin, sur les métaux du Nouveau Monde (Or du Brésil et Argent du Potosi) et tout récemment sur le monnayage en bronze de Marseille (Cahiers Ernest-Babelon n°10), il ne négligeait pas pour autant les autres domaines. Il a ainsi promu au sein du Centre Ernest-Babelon, puis de l’IRAMAT, les recherches sur d’autres matériaux. En 1985, c’est par le biais de la numismatique et plus particulièrement des poids monétaires et des estampilles islamiques qu’il développa les recherches sur le verre. Cette étude menée sur ce matériau l’amena, à la fin des années quatre-vingt, à développer des recherches sur la provenance des verres naturels comme l’obsidienne. En 1990, l’intégration au Centre Ernest-Babelon de la jeune équipe « Etude des pigments, histoire et archéologie », de B. Guineau et J. Vezin, allait donner le jour à un nouvel axe de recherche au sein du Centre Ernest-Babelon. Jean-Noël Barrandon renouait ainsi avec ses premières recherches sur l’utilisation du smalt (verre potassique riche en cobalt) dans les papiers hollandais.

12A côté du scientifique, il y avait aussi l’homme, qui sous ses aspects bourrus, cachait une grande sensibilité. Comme patron, il débordait de projets et d’idées mais ne cessait d’encourager les initiatives des autres. Jamais dirigiste, mais toujours présent en cas de coup dur ou de difficulté, il savait instaurer une relation de confiance avec ses collaborateurs. Il laissera le souvenir d’un homme au franc-parler, cultivé, humble, chaleureux, très attaché à sa famille, toujours disponible, sachant se mettre à la portée de tous et à l’écoute des difficultés et des problèmes que nous rencontrions dans le travail comme dans le privé. Comme le souligne très justement l’un de ses proches collaborateurs c’étaitun homme «doté d’une profonde intelligence des problèmes historiques», à l’origine d’avancées remarquables dans le domaine des Sciences Humaines.

Haut de page

Bibliographie

J.-N. Barrandon,Ph. Albert, 1968. Contribution au dosage de l’oxygène dans les pellicules superficielles par irradiation avec des tritons de 3 MeV, Revue de Physique Appliquée, p. 111.

J.-N. Barrandon,Ph. Albert, 1968. Dosage de l’oxygène présent à la surface des métaux par irradiation dans les tritons de 2 MeV. Colloque International sur les Applications des Sciences et Techniques du Vide aux rendements et Etats de surface, C.R.R., p. 245.

J.-N. Barrandon, J.-L. Debrun, M. Cuypers, L. Quaglia, G. Robaye, 1968. Utilisation des deutons de 630 keV pour la détermination simultanée du carbone et de l’oxygène à la surface d’échantillons métalliques, Note C.R. Ac. Sc. Chim. Anal. Série, C 267, p. 1306.

J.-N. Barrandon, J.-L. Debrun, Ph. Albert, 1968. Dosage de faibles teneurs d’oxygène dans le fer, le nickel, le chrome, par activation dans les particules alpha. Proceedings of the 2nd Conference on practical aspects of activation analysis with charged particules, Liège, 21-22 sept. 1967, Rapport Euratom, 3896, p. 277.

M. Cuypers, L. Quaglia, G. Robaye, P. Dumont et J.-N. Barrandon, 1968. Recherches sur la réaction 16O(d,p) produite sur des couches minces d’oxygène à la surface des métaux. Proceedings of the 2nd Conference on practical aspects of activation analysis with charged particules, Liège, 21-22 sept. 1967, Rapport Euratom, 3896, p. 371.

J.-L. Debrun, J.-N. Barrandon, Ph. Albert, 1969. Analyse par activation dans les particules alpha et les hélions 3. Dosage de traces d’oxygène dans le fer, le nickel et le chrome de haute pureté, Bull. Soc. Chim. France, n° 3, p. 1011.

J.-N. Barrandon, R. Seltz, 1969. Dosage du fluor à la surface d’échantillons métalliques par la réaction 19F(p,)16O. NoteC.R. AC. Sc., T. 268, p. 185.

J.-N. Barrandon,Ph. Albert, 1969. Determination of oxygen present at the surface of metals by irradiation with 2 MeV tritons. International Conference Modern Trends in Activation Analysis, 7-11 oct. 1968, NBS Special Publication, n° 312, Vol. II, p. 794.

J.-L. Debrun, J.-N. Barrandon, Ph. Albert, 1969. Contribution to activation analysis by charged particules ; determination of carbon and oxygen in pure metals, possibilities of sulphur determination.

International Conference of Modern Trends in Activation Analysis, 7-11 oct. 1968, NBS Special Publication, n° 312, p. 774.

L. Quaglia, M. Cuypers, G. Robaye, J.-N. Barrandon, 1969. Analyse par réaction nucléaire de l’oxygène et du carbone en couche mince à la surface des métaux. Précautions à prendre lors des mesures du carbone de surface, Nuclear Instruments and Methods, 68, p. 315-322.

J.-N. Barrandon, 1970. Thèse de Doctorat ès Sciences sur l’utilisation des tritons et des protons de faible énergie pour le dosage du carbone, de l’oxygène et du fluor à la surface des métaux.Faculté des Sciences d’Orsay, mention très honorable.Jury : A. Michel, P. Lacombe, Mme D. Magnac-Valette, Ph. Albert.

J.-L. Debrun, J.-N. Barrandon, Ph. Albert, 1970. Etude du dosage de vanadium, du nobium et du soufre par activation par les protons, Annales de Chimie, T. 5, p. 357.

J.-N. Barrandon, L. Quaglia, J.-L. Debrun, M. Cuypers, C. Robaye, 1970. Utilisation des deutons et des tritons de faibles énergies pour le dosage du carbone et de l’oxygène présents à la surface d’échantillons métalliques, Journal of Radioanalytical Chemistry, Vol. 4, p. 115-126.

J.-L. Debrun, J.-N. Barrandon, Ph. Albert, 1970. Uses of cyclotrons in chemistry, metallurgy and biology. Edited by C.B. Amphlet, Butterworths, p. 354.

I.N. Bourrelly, C. Cleyrergue, N. Deschamps, H. Jaffrezic, B. Vialatte, S. Alexandrov,J.-N. Barrandon, 1970. Etude de la fixation des métaux alcalins sur le pentoxyde d’antimoine en milieu hydraté en milieu fort, Radiochemical, Radioanalytical Letters, 5, 1-2, p. 43.

B. Vialatte, J.-N. Barrandon, S. Alexandrov, I.N. Bourelly, C. Cleyrergue, H. Jaffrezic, 1970. Etude de la fixation du fluor sur le pentoxyde d’antimoine en milieu chlorhydrique, Radiochemical, Radioanalytical Letters, 5, 1-2, p. 59.

S. Alexandrov, J.-N. Barrandon, I.N. Bourelly, C. Cleyrergue, N. Deschamps, H. Jaffrezic, B. Vialatte, 1970. Etude du comportement de quelques métaux nobles sur le sulfure de cuivre en milieu acide fort, Radiochemical, Radioanalytical Letters, 5, 1-2, p. 51.

C. Cleyrergue, N. Deschamps, H. Jaffrezic, B. Vialatte, S. Alexandrov, J.-N. Barrandon, I.N. Bourrelly, 1971. Etude de la fixation du fer sur le dioxyde d’étain en milieu nitrique, Radiochemical, Radioanalytical Letters, 5, 1-2, p. 45.

J.-N. Barrandon, J.-L. Debrun, J. Irigoin, 1972. L’analyse par activation dans l’étude des supports de l’écriture, Colloques internationaux du CNRS, Les techniques de laboratoire dans l’étude des manuscrits, n° 548, p. 103-117.

J.-N. Barrandon, P. Benaben, J.-L. Debrun, Ch. Rouxel, 1973. Application des réactions nucléaires induites par les protons de moyenne énergie à la caractérisation des ors anciens. Annales du Laboratoire de Recherche des Musées de France, p. 59-63.

J.-N. Barrandon, R. Seltz, 1973. Méthode de dosage simultané du carbone et de l’oxygène à la surface des métaux par la réaction (t,p) à basse énergie, Nuclear Instruments and Methods, III, p. 596-603.

J.-N. Barrandon, J.-L. Debrun, A. Kohn, 1973. Etude du dosage de 30 éléments par activation dans les protons de 11 Mev, Journal of Radioanalytical Chemistry, 16, p. 617-626.

J.-L. Debrun, J.-N. Barrandon, 1973. Analyse non-destructive d’impuretés dans Ag, Al et Co en utilisant l’activation par les protons de 11 Mev, Journal of Radioanalytical Chemistry, 17, p. 291-299.

J.-L. Debrun, J.-N. Barrandon, Ph. Albert, 1973. Les besoins en données nucléaires dans le domaine de l’analyse par activation avec les particules chargées de moyenne énergie, International Atomic Energy Agency (Vienne) Nuclear Data in Sciences and Technology, Vol. II, p. 483-487.

A. Kohn, J.-N. Barrandon, J.-L. Debrun, M. Valladon, B. Vialatte, 1974. Radiochemical separation of fluorine by adsoprtion of hafnium dioxide application to the determination of oxygen by activation analysis with charged particules, Analytical Chemistry, 46, p. 1737-1741.

J.-N. Barrandon, P. Benaben, J.-L. Debrun, M. Valladon, 1974. Contrôle de la pureté d’échantillons de niobium et de tantale par spectrométrie directe après irradiation au moyen de protons de 10 Mev, Analytica Chimica Acta, 73, p. 39-48.

J.-L. Debrun, J.-N. Barrandon, P. Benaben, Ch. Rouxel, 1975. Simultaneous determination of 35 elements in rhodium samples by non-destructive activation analysis with 10 MeV protons, Analytical Chemistry, 47, p. 637-642.

J.-N. Barrandon, J.-L. Debrun, A. Kohn, R.H. Spear, 1975. Etude du dosage de Ti, V, Cr, Fe, Ni, Cu et Zn par activation avec des protons d’énergie limitée à 20 Mev, Nuclear Instruments and Methods, 127, p. 269-278.

P. Benaben, J.-N. Barrandon, J.-L. Debrun, 1975. Analyse d’échantillons de cobalt par spectrométrie gamma directe après irradiation au moyen de protons de 10 MeV, Analytica Chimica Acta, 78, p. 129-143.

J.-N. Barrandon, J. Irigoin, G. Schiffmacher, 1975. Nouvelles techniques applicables à l’étude du livre de papyrus. Proceedings of the XIV International Congress of Papyrologists, 24-31 juil. 1974, Oxford (GB), Graeco Roman Memoirs, n° 61, Londres, p. 7-10 et pl. VII-X.

J.-N. Barrandon, J.-L. Debrun, M. Hours, 1975. Application des réactions nucléaires induites par irradiation dans les protons, à la caractérisation des ors anciens, Congrès International sur l’application des méthodes nucléaires dans le domane de l’art et de l’archéologie, Rome (Italie), 24-26 mai 1973, Academia Nazionale dei Lincei, p. 77-85.

J.-L. Debrun, J.-N. Barrandon, 1975. Analyse par activation neutronique et analyse par activation protonique, étude comparative, Proceedings of the 4th Symposium on the recent developments in neutron activation analysis, Cambridge (GB), 4-7août 1975.

J.-L. Debrun, J.-N. Barrandon, 1975. Activation analysis with particules from a cyclotron ; determination of trace oxygen in metals by 3He activation, multielemental trace analysis by proton activation. Proceedings of the 7th International Conference on Cyclotrons and their applications, Zürich (Suisse), 19-22 août 1975, Experientia supplementum 23, Birkhaüser, p. 507.

J.-N. Barrandon, J.-L. Debrun, 1976. Activation analysis with charged particules of intermediate energy, performances and application. Proceedings of the 7th Materials Research Symposium National Bureau of standards, Gaithersburg (Md) USA, 7-11 octobre 1974, NBS Special publication, 422, Vol. II, p. 1215, US Department of Commerce.

R. Delmas, J.-N. Barandon, J.-L. Debrun, 1976. Analyse de traces dans divers minéraux par activation avec des protons de 10 MeV et spectrométrie directe. Comparaison avec l’activation au moyen de neutrons thermiques, Analysis, Vol. 4, n° 8, p. 339-346.

J.-N. Barrandon, C. Brenot, 1976. Variation du titre de l’Antoninianus de Victorin : une émission Trévire exceptionnelle. Revue Numismatique, 6, 18, p. 97-109.

J.-L. Debrun, J.-N. Barrandon, P. Benaben, 1976. Activation analysis with 10 MeV protons, yields and sensitivities for radioisotopes obtained by irradiation of elements from Z = 3 to Z = 42, Analytical Chemistry, 48, p. 167-172.

J.-N. Barrandon, P. Benaben, J.-L. Debrun, 1976. Irradiation of elements from Z = 4’ to Z = 82 with 10 MeV protons and application to activation analysis, Analytica Chimica Acta, 82, p. 157-168.

B. Borderie, J.-L. Pinault, J.-N. Barrandon, 1977. Nouvelles possibilités offertes par la spectrométrie gamma sous irradiation, Analysis, vol. 5, n° 6, p. 280-283.

B. Borderie, J.-N. Barrandon, 1977. Possibilités de dosage des éléments lithium et fluor en spectrométrie gamma sous irradiation à l’aide de particules de 3,5 Mev. Ces éléments peuvent-ils conduite à une meilleure caractérisation des argiles ?, Revue d’Archéométrie, n° 1, p. 35-42.

J.-N. Barrandon, J.-P. Callu, C. Brenot, 1977. The analysis of Constantinian coins (AD 313-340) by non-destructive Californium 252 activation analysis, Archaeometry, 19, p. 173-186.

B. Borderie, J.-N. Barrandon, J.-L. Debrun, 1977. 3,5 MeV triton activation for elements with Z < 34. Journal of Radioanalytical Chemistry, 37, p. 297-306.

J.-N. Barrandon, B. Borderie, S. Melky, J. Halfon, A. Marcé, 1977. Analysis of geological materials and especially ores by means of a 252Cf source, Revue de l’US, AERDA, Vol. II, CONF. 760436, p. vi-57.

Ph. Breban, J.-N. Barrandon, J.-L. Debrun, B. Viallatte, 1977. Analysis of impurities in steel by activation with a 252Cf source, Revue de l’US, AERDA, Vol. II, CONF. 760436, p. vi-107.

J.-N. Barrandon,1977. Analysis of coins by activation with a 252Cf source. Applications to numismatic studies, Revue de l’US, AERDA, Vol. II, CONF. 760436, p. iv-69.

J.-N. Barrandon, 1977. Etude comparative de la fluorescence X et des méthodes nucléaires dans leur application à l’archéologie, Revue PACT, n° 1.

J.-P. Callu, J.-N. Barrandon, 1978. Uranius Antonin et deux autres notes de métrologie tardive orientale, Revue du Nord, T. LX, n° 236, p. 833-844.

J.-N. Barrandon, C. Brenot, 1978. Recherches sur le monnayage d’argent de Marseille, MEFRA, 90, p. 637-665.

J.-N. Barrandon, 1978. Utilisation des réactions nucléaires induites par les protons pour l’étude des monnaies d’argent et d’or, Revue d’Archéométrie, 2, p. 105-120.

J.-N. Barrandon, C. Brenot, 1978. Analyse des monnaies de bronze (318-340 apr. J.-C.) par activation neutronique à l’aide d’une source isotopique de 252Cf., Colloque International du CNRS sur les dévaluations, Rome (1975), MEFRA, 90, p. 637-665.

B. Borderie, J.-N. Barrandon, 1978. New analytical developments in prompt gamma-ray spectrometry with low-energy tritons and alpha particules, Nuclear Instruments and Methods, 156, p. 483-492.

J.-N. Barrandon, J. Irigoin, 1979. Papiers de Hollande et papiers d’Angoumois de 1650 à 1810. Leur différenciation au moyen de l’analyse par activation neutronique, Archaeometry, 21, p. 101-106.

J.-P. Callu, C. Brenot, J.-N. Barrandon, 1979. Analyses de séries atypiques (Aurélien, Tacite, Carus, Licinius), Numismatica e AntichitàClassiche Quaderni Ticinesi.

B. Borderie, J.-N. Barrandon, B. Delaunay, M. Basutçu, 1979. Use of Coulomb excitation with heavy ions (35Cl, 55 MeV) for analytical purposes : possibilities and quantitative analysis, Nuclear Instruments and Methods, 163, p. 441-451.

J.-N. Barrandon, 1980. Analyse par activation et numismatique, Journal of radioanalytical chemistry, Vol. 55, n° 2, p. 317-327.

B. Borderie, M. Basutçu, J.-N. Barrandon, J.-L. Pinault, 1980. Accurate determination of lithium, boron, fluorine and sodium in some matrice using low energy alpha-particules induced gamma-rays, Journal of Radioanalytical Chemistry, 56, p. 185-198.

B. Borderie, J.-N. Barrandon, 1980. Triton reactions with some light and medium elements. Application to activation analysis, Journal of Radioanalytical Chemistry, 55, p. 329-338.

J.-N. Barrandon, C. Brenot, J.-P. Callu, O. Picard, 1980. Analyses et numismatique, Dossiers d’Archéologie n°42 – L’analyse des objets archéologiques, p. 18-23.

L. VandenBulcke, R. Herbin, M. Basutçu, J.-N. Barrandon, 1981. Étude expérimentale du dépôt chimique du carbure de bore à partir de mélange trichlorure de bore, méthane, hydrogène, J.of Less. Common Metals, 80, 1, p. 7-22.

J.-N. Barrandon, O. Picard, 1981. Monnaies de Thasos, Revue d’Archéométrie, 4, suppl. 3, p. 341-348.

M. Amandry, J.-N. Barrandon, C. Brenot, J.-P. Callu, 1982. L’affinage des métaux monnayés au Bas-Empire : les réformes valentiniennes de 364-368, Numismatica e Antichità classiche, Quaderni Ticinesi, 11, p. 279-295.

C. Morrisson, J.-N. Barrandon, C. Brenot, J.-P. Callu, R. Halleux, J. Poirier, 1982. Numismatique et histoire : l’or monnayé de Rome à Byzance : purification et altération, Comptes Rendus Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, avril-juin p. 203-223.

J. Poirier, J.-N. Barrandon, 1982. Non destructive analysis of roman and byzantine gold coins by proton activation. Application to the studies of gold purification and debasement of the monetary alloy and to the determination of gold stock variation, Proceedings of the 22nd Symposium on Archaeometry, University of Bradford, Bradford (U.K.), p. 235-244.

J.-N. Barrandon, 1982. Apport des méthodes physiques à l’étude des mines et métaux antiques, CNRS, Centre régional de publications de Toulouse, H.S.

C. Morrisson, J.-N. Barrandon, J. Poirier. Nouvelles recherches sur l’histoire monétaire byzantine : évolution comparée de la monnaie d’or à Constantinople et dans les provinces d’Afrique et de Sicile, Jahrbuch. der Österreichischen. Byzantinistik, 33, p. 267-286.

J.-N. Barrandon, F. Dumas, 1982. Le titre et le poids de fin des monnaies sous le règne de Philippe Auguste, Cahiers Ernest-Babelon 1, Éditions du CNRS, 105 p., ouvrage primé par l’Institut de France.

M. Basutçu, J.-N. Barrandon, 1983. Détermination de l’épaisseur de la couche enrichie en argent sur les monnaies par des méthodes nucléaires d’analyses non destructives, Revue d’Archéométrie, n° 7, p. 99.

C. Brenot, H. Huvelin, J.-N. Barrandon, 1984. Le métal des antoniniani de Claude II : un aspect des rapports entre l’atelier central et les ateliers militaires de Milan et Sciscia, Rivista Italiana di Numismatica, p. 173-188.

J.-N. Barrandon, 1984. Détermination des titres des monnaies d’argent par analyse par activation au moyen de neutrons rapides, Revue d’Archéométrie, n° 8, p. 61-69.

R. Etienne, M. Rachet avec la collab. de J.-N. Barrandon, 1984. Le trésor de Garonne : essai sur la circulation monétaire en Aquitaine à la fin du règne d’Antonin le Pieux (159-161), Fédération historique du Sud-Ouest, Études et documents d’Aquitaine 6.

H. Nicolet, J.-N. Barrandon, P.-Y. Calvez, 1985. Monnaies archaïques d’Athènes, II, Recherche sur la composition métallique des Wappenmünzen, Revue Numismatique, p. 23-44.

J.-N. Barrandon, 1985. Variation métrologique des monnaies d’or. Une donnée méconnue : le volume du flan, Revue Numismatique, t. XXVII, p. 7-22.

J.-N. Barrandon, 1985. L’archéologie et ses méthodes, chap. : L’analyse des objets métalliques, ed. Horvath.

J.-N. Barrandon avec C. Morrisson, C. Brenot, J.-P. Callu, J. Poirier, R. Halleux, 1985. L’or monnayé I : Purification et altération de Rome à Byzance, Cahiers Ernest-Babelon 2, Éditions du CNRS, 282 p. Ouvrage primé par l’Institut de France (Prix Drouin).

J.-N. Barrandon, 1986. Comparison of non destructive analysis of copper and copper alloy by ion beam techniques. New paths in the Use of Nuclear Techniques for Art and Archaeology, World Scientific Edition, p. 65-76.

J.-P. Callu, J.-N. Barrandon, 1986. L’inflazione nel IV secolo ; il contributo delle anlisi (295-361), Societa romana e impero tardoantico, a cura di A.Giardina, I, Rome, p. 559-599 et 801-814.

C. Morrissson, J.-N. Barrandon, C. Brenot, 1987. Composition and technology of ancient and medieval coinages : a reassessment of analytical results, Museum Notes, American Numismatic Society, 32, p. 181-209.

M. Amandry, J.-N. Barrandon, J.-C. Richard, 1987. Notes de numismatique narbonnaise V. Les as d’Octave à la proue émis à Narbonne en 40 av. J.-C., Revue archéologique de Narbonnaise, 19, p. 57-77.

C. Brenot, J.-N. Barrandon, 1988. Les émissions de bronze à Marseille : apport des analyses. Les bronzes lourds, Revue Numismatique, XXX, p. 91-113.

C. Morrisson, J.-N. Barrandon, 1988. La trouvaille de monnaies d’argent byzantines de Rome (viie-viiie siècles) : analyses et chronologie, Revue Numismatique, XXX, p. 19-165.

J.-N. Barrandon, 1988. Modélisation de l’altération de la monnaie d’or, Revue Numismatique, XXX, 1988, p. 7-26.

J.-P. Callu, J.-N. Barrandon, 1988. « Médaillons » d’Hadrien à Probus : données analytiques, Studia Numismatica Labacensia, p. 35-42.

M. Amandry, J.-N. Barrandon, 1988. Le monnayage de bronze émis au temps des guerres civiles en Italie et en Gaule : nouvelles analyses, Rivisa Italiana di Numismatica e Scienze Affini, XC, 141-148.

C. Morrisson, J.-N. Barrandon, S. Bendall, 1988. Proton activation and XRF analysis : application to the study of the alloy of Nicaen and palaeologan hyperpera issues, Metallurgy in Numismatics, 2, Roy. Num. Soc. Special Pub. n° 19, Londres, p. 23-29.

J.-N. Barrandon, M.F. Guerra, 1988. Os métodos de anàlise nuclear utilizando um ciclotrao aplicaçao à numismàtica, Numismàtica, n° 50, p. 1-68.

F. Beauchesne, J.-N. Barrandon, L. Alves, F. B. Gil, M.-F. Guerra, 1988. Ion beam analysis of copper and copper alloy coins, Archaeometry, 30-12, p. 187.

M.-F. Guerra, J.-N. Barrandon, 1988. Thermal Neutron Activation Analysis of Archaeological Artifacts using a Cyclotron, Proceedings of the 26th International Archaeometry Symposium, Toronto, p. 262-268.

J.-N. Barrandon, C. Morrisson, 1988. Les analyses en numismatique. Quelles méthodes et pour quoi ?, Nouvelles de l’Archéologie, 33, p. 12-15.

N. H. Gale, O. Picard, J.-N. Barrandon, 1988. The archaic Thasian silver coinage, Der Anschnitt, 6, 1988, p. 212-223.

M.-F. Guerra, J.-N. Barrandon, F. Magro, F. B. Gil, 1989. Analyse de dinheiros de la 1e dynastie du Portugal : nouvelles approches, Revue d’Archéométrie, 13, p. 31-41.

M. Bompaire, J.-N. Barrandon, 1989. Les imitations de florins dans la vallée du Rhône au xvie siècle, Bibliothèque de l’Ecole des Chartes, t. 147, p. 142-192.

B. Gratuze, J.-N. Barrandon, 1990. Non destructive analysis of Islamic Glass Weights and Stamps Using Nuclear Techniques, Archaeometry, 32-2, p. 155-162.

J.-N. Barrandon, F. Dumas, 1990. Minerai de Melle et monnaies durant le haut Moyen Âge : relations établies grâce aux isotopes du plomb, Bull. Soc. Française de Numismatique, 9, p. 901-906.

E. Le Roy Ladurie, J.-N. Barrandon, B. Collin, M.F. Guerra, C. Morrisson, 1990. Sur les traces de l’argent du Potosi, Annales ESC, 2, p. 483-505.

M.-F. Guerra, F. Beauchesne, I. Fauduet et J.-N. Barrandon, 1990. Caractérisation par activation neutronique des fibules d’Argentomagus, Revue d’Archéométrie, 14, p. 99-107.

J.-N. Barrandon, E. Godet, C. Morrisson, 1990. Le monnayage d’or axoumite : une altération particulière, Revue Numismatique, XXXII, p. 186-211.

J.-N. Barrandon, 1990. Les mystères de l’Archéologie, Ouvrage collectif, PUL, 1990, 286 p.

R. Boyer, J.-N. Barrandon, C. Binant, Bui-thi-Mai, M. Girard, B. Gratuze, B. Guineau, 1990. Découverte de la tombe d’un occuliste à Lyon (fin du iie s. apr. J.-C.) ; IV, Les Collyres, Gallia, 47, Editions du CNRS, Paris, p. 215-249.

B. Gratuze, J.-N. Barrandon, 1990. Islamic glass weights and stamps: analysis using nuclear techniques, Archaeometry 32-2, p. 155-162.

P. de Bièvre, C. Ingelbrecht, A. Verbruggen, J.-M. Orea-Rocha, J.-N. Barrandon, 1991. Solid spikes from BNM for imput analysis, ESARDA, EUR 13686 EN, p. 229-232.

E. Le Roy Ladurie, J.-N. Barrandon, B. Collin, M.F. Guerra, C. Morrisson, 1991. The diffusion of silver from Potosi in the XVI century european coinage, Archaeometry 90, p. 11-18.

L. Beck, J.-N. Barrandon, 1991. Non destructive depth profiling using the PIGE technique, NIM, B61, p. 100-105.

B. Gratuze, J.-N. Barrandon, 1991. Caractérisation par des méthodes d’analyses nucléaires de la technologie de fabrication des poids monétaires et des estampilles islamiques en verre, dans Technique et Science -Les Arts du Verre, Actes du Colloque de Namur, oct. 1989, Presse Universitaire de Namur, p. 39-56.

J. Guilaine, B. Gratuze, J.-N. Barrandon, 1991. Les perles de verre du chalcolithique et de l’âge du bronze. Analyses d’exemplaires trouvés en France, Actes du 1er Colloque de Beynac, 10-14 sept 1990, p. 25-35.

B. Gratuze, J.-N. Barrandon, L. Dulin, K. Al Isa, 1992. Ancient glassy materials analyses : a new bulk non destructive method based on fast neutron activation analysis with a cyclotron, Nucl. Inst. and Meth. B, 71, p. 70-80.

B. Gratuze, I. Soulier, J.-N. Barrandon, D. Foy, 1992. De l’origine du cobalt dans les verres, Revue d’Archéométrie, 16, p. 97-108.

J.-N. Barrandon, M. Bompaire, 1992. Ecus d’or affaiblis, de 1417 à 1436, Bull.Soc. Française de Numismatique, série 6, t. 34, p. 100-150.

J.-N. Barrandon, M. Dhénin, B. Fischer et B. Pradat, 1993. Le trésor de Saint-Denis-les-Sens, le point sur une étude en cours, Bull. Soc. Française de Numismatique, 8, p. 637-645.

F. Dumas et J.-N. Barrandon, 1993. Sur les traces de l’argent de Melle à l’époque carolingienne, Bull. des Antiquaires de France, p. 187-189.

B. Gratuze, J.-N. Barrandon, K. Al Isa, M.-C. Cauvin, 1993. Non destructive analysis of obsidian artefacts using nuclear techniques. Investigation of provenance of near eastern artefacts, Archaeometry, 25-1, p. 11-21.

B. Gratuze, A. Giovagnoli, J.-N. Barrandon, Ph. Telouk, J.-J. Imbert, 1993. Apport de la méthode ICP-MS couplée à l’ablation laser pour la caractérisation des archéomatériaux, Revue d’Archéométrie, 17, p. 89-104.

J.-N. Barrandon, 1994. The nuclear analytical method in historical science : the case of precious metals from the new world, Russian Analytical Chemistry, 49, p. 89-93.

J.-N. Barrandon, G. Aubin, J. Benusiglio, J. Hiernard, D. Nony, S. Scheers, 1994. L’or gaulois : le trésor de Chevanceaux et les monnayages de la façade atlantique, Cahiers Ernest-Babelon 6, CNRS Editions, 409 p.

J.-N. Barrandon, M. Bompaire, C. Morrisson, 1994. Le « besant d’or » de Chypre : composition, couleur et dorure, Bull. Soc. Française de Numismatique, 5, p. 818-824.

F. A. Magro, M.-F. Guerra, J.-N. Barrandon, 1994. Les Ceitis portugais : composition des alliages utilisés et problèmes numismatiques, Revue Numismatique, XXXVI, p. 200-219.

J.-N. Barrandon, E. Le Roy Ladurie, C. Morrisson, Ch. Morrisson, 1995. The true role of American precious metals transfers to Europe in the sixteenth to eighteenth centuries : new evidence from coins analysis, Trade and Discovery, ed. by N.Hook, British Museum Occasional Papers, 109, p. 171-179.

B. Gratuze, I. Soulier, J.-N. Barrandon, D. Foy, 1995. The origin of cobalt blue pigments in french glass from the thirteenth to the eighteenth centuries, Trade and Discovery, ed. by N.Hook, British Museum Occasional Papers, 109, p. 123-133.

B. Gratuze, J.-N. Barrandon, 1995. Nouvelles analyses de l’astrolabe latin 86-31, Physis, 32, fasc. 2-3, p. 433-438.

F. Delamare, B. Guineau, J.-N. Barrandon, 1995. Le chapel de fer doré de Charles VI. Mise en forme, gravure et dorure, Les Cahiers de la Rotonde, 16, Paris, p. 31-73.

A. Geiser, J.-N. Barrandon, 1995. Tentative d’identification des productions métalliques des bronzes coulés dits « à la grosse tête », in Gruel K. (dir.), Dossier : Les potins gaulois : typologie, diffusion, chronologie : état de la question à partir de plusieurs contributions, Gallia, 52, p. 21-26.

C. Sarthre, J.-N. Barrandon, M.F. Guerra, J. Hiernard, 1996. Monnaies d’argent du Centre-Ouest de la Gaule. Premiers résultats d’analyse, Revue Numismatique, XXXVI, p. 7-27.

A. Gondonneau, M.-F. Guerra, J.-N. Barrandon, 1996. Sur les traces de l’or monnayé : recherche de provenances par LA.ICP.MS, Revue d’Archéométrie, 20, p. 23-327.

J.-N. Barrandon, A. Bresson, 1997. Imitations crétoises et monnaies rhodiennes : analyse physique, Revue Numismatique, 152, p. 137-155.

B. Gratuze, I. Soulier, J.-N. Barrandon, 1997. L’analyse chimique, un outil au service de l’histoire du verre, Verre, 1, p. 9-20.

B. Gratuze, J.-N. Barrandon, K. Al Isa, M.-C. Cauvin, 1997. Obsidian trade in the Near-East in Neolithic and Bronze-Age times, PACT 45 - Archaeometry in South-Eastern Europe, 7/2, p. 499-506.

M.F. Guerra, A. Gondonneau, J.-N. Barrandon, 1998. South American precious metals and the European economy : a scientific adventure in the discoveries time, NIMB, 136-138, p. 875-879.

B. Guineau, J.-N. Barrandon, B. Gratuze, 1998. Alterations of colours in medieval illuminated manuscripts ICOM, Committee for Conservation, Working Group “Graphic Documents”, Interim Meeting, Ludwigsburg, 20th-22th April 1998.

J.-N. Barrandon, 1998. Le Potosi sous l’oeil du cyclotron, dans J. Evin et al. (dir.), Les Mystères de l’Archéologie, PUL, Lyon, p. 213-217.

Ch. Morrisson, J.-N. Barrandon, C. Morrisson, 1999. Or du Brésil, monnaie et croissance en France au xviiie siècle, Cahiers Ernest-Babelon 7, CNRS Editions, 222 p.

J.-N. Barrandon, 1999. À la recherche du métal perdu, Ouvrage collectif, Editions Errance, 192 p.

J.-N. Barrandon, C. Sarthre, 1999. Le trésor de Tayac : apport analytique, Pallas, 50, p. 287-296.

J.-N. Barrandon, 1999. Du minerai aux monnaies gauloises en or de l’ouest : purification et altération, L’or dans l’Antiquité, p. 213-216.

B. Gratuze, J.-N. Barrandon, 1999. Apport des analyses dans l’étude de creusets liés à la métallurgie de l’or : étude d’un creuset et de quatre fragments de creusets provenant du site de Cros Gallet (Le Chalard, Haute-Vienne), L’or dans l’Antiquité, de la mine à l’objet, Aquitania, supplément 19, p. 206-212.

P.-A. Besombes, J.-N. Barrandon, 2000. Nouvelles propositions de classement des monnaies de « bronze » de Claude Ier, Revue Numismatique, p. 168-188.

K. Gruel, J.-N.Barrandon, 2000. Les deniers d’argent Gaulois. In: B. Kluge, B. Weisser dir., XII. Internationaler numismatischer Kongress, Berlin 1997: Akten-Proceedings-Actes. I. Berlin : Staatliche Museen zu Berlin-Preussischer Kulturbesitz, p. 402-409.

J.-N. Barrandon, 2000. Archaeological, Method and Theory : an Encyclopedia, ouvrage collectif, Garland Publishing, 705 p.

P.-A. Besombes, J.-N. Barrandon, 2001. Les dupondii de Nîmes : Datation, diffusion et nature du métal utlisé, Revue Numismatique, p. 307-330.

B. Gratuze, M. Blet-Lemarquand, J.-N. Barrandon, 2001. Mass spectrometry with laser sampling : A new tool to characterize archaeological material, Journal of Radioanalytical and Nuclear Chemistry, 247-3, p. 645-656.

J.-N. Barrandon, 2001. Datation, sous la direction de J.-N. Barrandon, P. Guibert, V. Michel, APDCA, 2001, 460 p.

S. Nieto, J.-N. Barrandon, 2002. Les monnayages en or arverne : essai de chronologie relative à partir des données typologiques et analytiques, Revue Numismatique, p. 37-91.

G. Aubin, J.-N. Barrandon, C. Lambert, 2003. Le trésor monétaire des Sablons au Mans (Sarthe) : premiers enseignements, Revue archéologique de l’Ouest, supplément n° 10, p. 235-239.

A. Deraisme, J.-N. Barrandon, 2003. Analyse par activation neutronique avec des neutrons rapides de cyclotron, de monnaies en bronze à forte teneur en plomb : résolution du problème lié à l’auto- absorption, Revue d’Archéométrie, n° 27, p. 165-170.

C. Louboutin, B. Gratuze, J.-N. Barrandon, 2003. Parures en or de l’Age du Bronze de Balinghem et Guînes (Pas-de-Calais) : caractérisation de la composition des alliages, Antiquités nationales, 35, p. 83-94.

A. Deraisme, J.-N. Barrandon, F. Pilon, J. Poirier, P. Guibert, 2003. Recreation of an ancient process used to produce lead bronze blanks, Archaeometallurgy in Europe, 24-25-26 sept.2003, Milan, Italy, Proceedings, vol. 2, Associazione Italiana di Metallurgia, Milan, p. 387-391.

S. Nieto, J.-N. Barrandon, C. Guerrot, 2003. Lead isotopes contribution to the study of celtic silver coinages from central Gaul, Archaeometallurgy in Europe, 24-25-26 sept. 2003, Milan, Italy, Proceedings, vol. 2, Associazione Italiana di Metallurgia, Milan, p. 277-282.

S. Frey-Kupper, J.-N. Barrandon, 2003. Analisi metallurgiche di monete antiche in bronzo circolanti nella Sicilia occidentale, Quarte giornate internazionali di studi sull’area elima, Erice, 1-4 dicembre 2000, Atti, Pise, p. 507-536, pl. 84-87.

J.-N. Barrandon, 2003. Analyse de monnaies en alliage d’argent et de cuivre au Centre Ernest-Babelon, dans M. Alram, R. Gyselen éd., Sylloge nummorum sasanidarum: Paris - Berlin - Wien. Band I: Ardashir I - Shapur I, Österreichischen Akademie der Wissenschaften, Wien, p. 88-90.

M. Amandry, S. Estiot, G. Gautier avec la collab. de J.-N. Barrandon, 2003. Le monnayage de l’atelier de Lyon : (43 av. J.-C. - 413 apr. J.-C.) : supplément II, Numismatique romaine 21, Ed. Numismatique romaine.

B. Gratuze, M. Blet-Lemarquand, J.-N. Barrandon, 2004. Caractérisation des alliages monétaires à base d’or par LA-ICP-MS, Bull. Soc. Française de Numismatique, 6, p. 162-168.

M. Blet-Lemarquand, Th. de Valence, J.-N. Barrandon, 2004. Présentation de la base de données d’analyses numismatiques du Centre Ernest-Babelon, Bull. Soc. Française de Numismatique, 59e année, 6, p. 169-170.

A.G. Karydas, D. Kotzamani, R. Bernard, J.-N. Barrandon, Ch. Zarkadas, 2004. A compositional study of a museum jewellery collection (7th–1st BC) by means of a portable XRF spectrometer, Nuclear Instruments and Methods in Physics Research Section B: Beam Interactions with Materials and Atoms, 226, n° 1-2, p 15-28.

J.-N. Barrandon, S. Nieto, 2005. « L’apport des isotopes du plomb à l’étude des monnayages d’argent gaulois du centre de la Gaule », dans Actes du XIIIe Congrès International de Numismatique, Madrid, 15-18 septembre 2003, 2005, p. 415-425.

A. Deraisme, J.-N. Barrandon, 2005. L’hétérogénéité des teneurs en plomb dans les monnaies de bronze antiques, Revue Numismatique, 161, p. 5-15.

M. Blet, B. Gratuze, J.-N. Barrandon, 2005. L’ICP-MS couplée à l’ablation laser : une méthode de caractérisation des glaçures de céramique. Application à l’étude de la provenance des matières premières, dans M. Schvoerer, C. Ney, P. Peduto (eds), Décor de lustre métallique et céramiques, Scienze e materiali des patrimonio culturale, 7, Edipuglia, Bari, p. 91-99.

J.-N. Barrandon, M.-C. Marcellesi, 2005. « Le monnayage de bronze aux types de Milet du ive au iiesiècle avant J.-C. : l’apport des analyses métalliques », Archäologischer Anzeiger, 2005, 1, p. 227-242.

P.-A. Besombes avec la collab. de J.-N. Barrandon et R. Martini, 2005. Le dépôt de 22438 monnaies du gué de Saint-Léonard (Mayenne), texte éd. par M. Amandry, Trésors monétaires, Bibliothèque nationale, t. 21.

P. Roger, J.-N. Barrandon, A. Bosc, 2006. Discovering of the egyptian blue employment for the decoration in a 10th century manuscript characterised by absorption in diffuse reflectance spectrometry, Actes du 24e Symposium International d’Archaeometry,Zaragoza, may 2004, p. 341-345.

I Bollard, J.-N. Barrandon, 2006. « Nouvelle contribution à l’étude du monnayage en bronze du ive siècle après J.-C. », Revue Numismatique, 162, p. 277-310.

A. Deraisme, L. Beck, F. Pilon, J.-N. Barrandon, 2006. A study of the silvering process of the gallo-roman coins forged during the 3rd century AD, Archaeometry, 48, 3, p. 469-480.

A. Deraisme, J.-N. Barrandon, 2006. Technique d’argentures sur des imitations monétaires du iiie siècle, Revue archéologique du Loiret, 29, (2004), p. 49-53.

F. Valdez, J.-N. Barrandon, P. Estevez, 2007. Mucho ruido y pocas nueces. El epilogo de la controversia del origen de los soles de oro del Ecuador, dans R. Leras Estevez (dir), Metallurgia en la America Antigua Teoria, arqueologia, simbologia y tecnologia de los metales prehispànicos; Fundacion de investigaciones Arqueologicas Nationales, Banco de la Republica, Instituto Francés de Estudios Andinos, Bogota DC, p. 501-520.

G. Sarah, B. Gratuze, J.-N. Barrandon, 2007. Application of laser ablation inductively coupled plasma mass spectrometry (LA-ICP-MS) for the investigation of ancient silver coins, Journal of Analytical Atomic Spectrometry, 22, p. 1163-1167.

G. Sarah, B. Gratuze, M. Bompaire, J.-N. Barrandon, 2007. A new approach for the investigation of ancient silver coins : depth profile analysis by laser ablation inductively coupled plasma mass spectrometry (LA-ICP-MS), Proc. Archaeometallurgy In Europe 2007, 17-21 juin 2007, Aquileia, Italie.

J.-N. Barrandon, O. Picard, 2007. Monnaies de bronze de Marseille : analyse, classement, politique monétaire, Cahiers Ernest-Babelon 10, CNRS Editions, 164 p.

A. Deraisme, J.-N. Barrandon, 2008. Unofficial coinage in the third century ad in the gallo-roman world: chemical and physical analyses for determining the localization of the workshop, Archaeometry, 50, 5, p. 835-854.

P. Roger, A. Bosc, F. Deroche, J. Vezin, J.-N. Barrandon, À paraître « Interest of multidisciplinary analysis in the study of inks and decorations of medieval manuscripts. Contribution of on site spectral measurements carried out on two culturally and geographically different representative groups ». 36th International Symposium of Archaeometry, Quebec, 2-6 may 2006, à paraître.

P. Roger, J.-N. Barrandon, F. Berquet, T. Delcourt, B. Grassin, R. Halleux, M. Zerdoun, À paraître « Etude technique d’encres de manuscrits du xiie s. conservés à la bibliothèque de Troyes » Colloque du groupement de recherche 2836 « Matériaux du livre médiéval », 7 et 8 nov. 2007, CNRS Paris, à paraître chez Brépols.

Haut de page

Table des illustrations

URL http://archeosciences.revues.org/docannexe/image/1042/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 226k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Collectif, « Jean-Noël Barrandon (1943-2008) », ArcheoSciences, 32 | 2008, 137-145.

Référence électronique

Collectif, « Jean-Noël Barrandon (1943-2008) », ArcheoSciences [En ligne], 32 | 2008, mis en ligne le 31 décembre 2008, consulté le 27 mai 2017. URL : http://archeosciences.revues.org/1042

Haut de page

Auteur

Collectif

IRAMAT (Institut de recherche sur les Archéomatériaux), UMR 5060 CNRS.
gratuze@cnrs-orleans.fr

Haut de page

Droits d’auteur

Article L.111-1 du Code de la propriété intellectuelle.

Haut de page