Navigation – Plan du site

Paysages, productions et collectes végétales en Limousin (Massif central occidental) de la Tène finale à la fin du Moyen Âge (100 BC-1 400AD)

Landscapes, Plant Production and Gathering in Limousin (Western Massif central) between the Later La Tène Period and the Late Middle Ages (100 BC-1400 AD)
Anne Bouchette, Manfred Rösch et Guy Jalut
p. 65-92

Résumés

Entre 1996 et 2004, plusieurs sites archéologiques du Limousin ont fait l’objet d’une analyse carpologique. Bien que le nombre de sites et de structures analysés soit modeste, près de 219     000 restes carbonisés, imbibés ou minéralisés et environ 300 taxons de plantes cultivées et sauvages ont été déterminés permettant l’élaboration d’une première synthèse pour une période allant de la Tène finale au bas Moyen Âge. Ce travail intègre également la publication de plusieurs études carpologiques de nécropoles gallo-romaines ainsi que les acquis régionaux des recherches anthracologiques, palynologiques et sédimentologiques. La synthèse sur les plantes cultivées et utilitaires met en évidence une modification des productions céréalières entre la fin de l’époque gallo-romaine et le haut Moyen Âge, caractérisée par la montée en puissance du seigle (Secale cereale). Elle rend compte aussi d’un développement de l’arboriculture à partir de l’époque gallo-romaine, puis au haut Moyen Âge, notamment en contexte urbain. Des importations ont également été mises en évidence, comme le poivre (Piper nigrum) au haut-Empire.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2015.
Consulter cet article

Plan

1. Introduction
2. Le Limousin
Le cadre géographique et géologique
Climat et végétation actuels
3. Matériel et méthodes
Le corpus des sites
Les contextes archéologiques et les modes de conservation
Le matériel carpologique
Travail de laboratoire
4. Résultats
L’âge du Fer
L’environnement végétal d’après les données palynologiques
Productions et collectes végétales
L’époque gallo-romaine
L’environnement végétal
Les sites
Productions et collectes végétales
Céréales, légumineuses, oléagineuses
Arboriculture et horticulture
Le Moyen Âge
Le haut Moyen Âge (vie-xe siècles)
Productions et collectes végétales
Le Moyen Âge central (xie-xiiie siècles)
Productions et collectes végétales
Le bas Moyen Âge (xive-xve siècles)
Productions et collectes végétales
5. Conclusion

Aperçu du texte

1. Introduction

Jusqu’à ces dernières années, le Limousin a été une région pour laquelle le nombre d’études carpologiques est resté limité. Dans une synthèse sur les données néolithiques et protohistoriques de la France réalisée par M. Hopf (1991), le Limousin était la seule région à ne pas figurer dans cet inventaire. Des études inédites avaient toutefois été réalisées entre 1984 et 1988, en particulier sur des sites du Néolithique et de l’âge du Bronze (dolmens de La Lue, Berneuil [Haute-Vienne]) et du Petit-Pied, Saint-Cernin-de-Larche (Corrèze) et un site médiéval (Chadalais, Maisonnais-sur-Tardoire [Haute-Vienne]). Mais, c’est seulement au début des années 1990 que les premières études carpologiques de sites gallo-romains (Marinval, 1991, 1993, 2001, Roger, 1995) ont fait l’objet de publications. D’autres études ont depuis été publiées comme celles de la nécropole gallo-romaine des Châtaigneraies à Saint-Germain-les-Vergnes (Corrèze) (Cabanis, in Toledo i Mur et al., 2004) et ce...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Anne Bouchette, Manfred Rösch et Guy Jalut, « Paysages, productions et collectes végétales en Limousin (Massif central occidental) de la Tène finale à la fin du Moyen Âge (100 BC-1 400AD) », ArcheoSciences, 35 | 2011, 65-92.

Référence électronique

Anne Bouchette, Manfred Rösch et Guy Jalut, « Paysages, productions et collectes végétales en Limousin (Massif central occidental) de la Tène finale à la fin du Moyen Âge (100 BC-1 400AD) », ArcheoSciences [En ligne], 35 | 2011, mis en ligne le 29 mai 2012, consulté le 25 octobre 2014. URL : http://archeosciences.revues.org/2932

Haut de page

Auteurs

Anne Bouchette

INRAP, 561, rue Étienne-Lenoir, Km Delta, F-30900 Nîmes et UMR 5140 – Archéologie des Sociétés Méditerranénnes. (anne.bouchette@inrap.fr)

Manfred Rösch

Landesamt für Denkmalpfl ege im Regierungspräsidium Stuttgart, Fischersteig 9, D-78 343 Hemmenhofen, Germany.

Guy Jalut

Laboratoire d’Écologie Fonctionnelle et Environnement (ECOLAB), UMR 5245 CNRS-UPS-CNPT, Université Paul-Sabatier, Campus UPS, Bât. 4R1, 118 route de Narbonne, 31 062 Toulouse cedex 9.

Haut de page

Droits d’auteur

Article L.111-1 du Code de la propriété intellectuelle.

Haut de page