Navigation – Plan du site
Dossier Thématique : The international Arboco workshop towards a better understanding and preservation of ancient bone materials

Étude tracéologique de la perforation. Application aux perles gravettiennes de l’abri Pataud, du Blot, des Peyrugues

Use Wear and Perforation Study. Application to Gravettian Beads from Abri Pataud, le Blot and les Peyrugues
Jean Rodière
p. 273-281

Résumés

Cet article a pour but l’étude des modes de perforation des perles préhistoriques par la détermination de différents paramètres, la vérification de la validité de ces différents paramètres par l’expérimentation, les analyses et comparaisons entre les perles expérimentales et les perles préhistoriques par les examens non destructifs au Microscope Electronique à Balayage (MEB) et au micro-rugosimètre.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2015.
Consulter cet article

Plan

1. Introduction
2. Détermination des paramètres liés à la perforation
Le perçoir
La tenue du perçoir par l’artisan
Cas de la bi-perforation
Analogie géométrique
3. Expérimentation à partir de perle en stéatite
4. Méthodes d’analyse
5. Résultats et discussion
6. Conclusions

Aperçu du texte

1. Introduction

La perforation est une étape délicate dans le façonnage des objets préhistoriques pour tous les types de matériaux : lithique, os, ivoire, bois animal ou même bois végétal généralement disparu. Cette étape est d’autant plus délicate quand il s’agit de perforer des objets de petites dimensions tels que des perles.

Ces perforations, dans le cas des perles de l’abri Pataud du Blot et des Peyrugues (fig. 1), ont un but utilitaire pour assurer la suspension de certaines parures, ou pour fixer un objet sur un vêtement. Cependant les perforations pouvaient servir également d’éléments décoratifs tel que celles qui entourent cette rondelle du Mas d’Azil, ou bien ce décor en cupules ornant cette pendeloque de Sungir (fig. 2-3).

Figure 1 : Perforation pour suspension, cas de perles gravetiennes.
Perforation for suspension, case of ravettian beads.

Figure 1 : Perforation pour suspension, cas de perles gravetiennes.Perforation for suspension, case of ravettian beads.

Figure 2 : Rondelle du Mas d’Azil.
Disk of Mas d’Azil.

Figure 2 : Rondelle du Mas d’Azil. Disk of Mas d’Azil.

Figure 3 Pendeloque de S...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean Rodière, « Étude tracéologique de la perforation. Application aux perles gravettiennes de l’abri Pataud, du Blot, des Peyrugues », ArcheoSciences, 35 | 2011, 273-281.

Référence électronique

Jean Rodière, « Étude tracéologique de la perforation. Application aux perles gravettiennes de l’abri Pataud, du Blot, des Peyrugues », ArcheoSciences [En ligne], 35 | 2011, mis en ligne le 29 mai 2012, consulté le 20 décembre 2014. URL : http://archeosciences.revues.org/3241

Haut de page

Auteur

Jean Rodière

Laboratoire du Centre de Recherche et de Restauration des Musées de France, UMR 171, CNRS Palais du Louvre – Porte des Lions. 14 quai F.-Mitterand. 75001 Paris.

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page