Navigation – Plan du site
Dossier Thématique : The international Arboco workshop towards a better understanding and preservation of ancient bone materials

Identification of Cinnabar by non-Destructive Techniques on a Human Mandible from Carrer Paris Chalcolithic Hypogeum (Cerdanyola del Vallès, Barcelona, Spain)

Identification du cinabre par analyses non destructrices sur une mandibule humaine de l’hypogée Chalcolithique de Carrer Paris (Cerdanyola del Vallès, Barcelona, Espagne)
G. Gómez-Merino, T. Majó, C. Lorenzo, F. Gispert-Guirado, M. Stankova  et J. Francés
p. 241-247

Résumés

L’hypogée du Chalcolithique de la Rue Paris (Cerdanyola del Vallès, Barcelona, Espagne) a été daté entre 3800 et 4100 BP. Les restes anthropologiques fouillés étaient distribués sur quatre niveaux et dépassaient les 60 individus. Ceux étudiés ici proviennent du deuxième niveau d’inhumation et appartiennent à un squelette adulte (individu 5), préservé en connexion anatomique et inhumé avec de la céramique campaniforme. Au cours de la fouille, des restes de matière colorante rouge ont été identifiés sur la région de la symphyse mentonnière. Dans ce travail sont présentés l’état de conservation et la méthodologie de restauration du crâne et de la mandibule de l’individu 5. De même, sont présentés les résultats des analyses non destructices faites directement sur les matières colorantes et l’os. Les analyses ont été réalisées avant la restauration du crâne et de la mandibule à l’aide d’un microscope électronique à balayage environnemental (ESEM-EDS) et micro-diffraction de rayons X (µ-DRX). L’objectif des analyses est la caractérisation des pigments, de l’os et du sédiment afin de choisir la meilleure méthodologie à appliquer pour la conservation des pièces. La combinaison de ces techniques favorise l’analyse des zones d’intérêt sans la prise d’échantillons. Ces analyses ont été faites directement sans abîmer l’os ni les pigments et, en conséquence, la préservation intégrale des objets est assurée. Les résultats obtenus apportent une information importante à propos de l’utilisation de quelques matières colorantes dans les rituels funéraires au Chalcolithique.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2015.
Consulter cet article

Plan

1. Introduction
2. Methods
Documentation and sampling
Analytical techniques
Conservation treatments
3. Results
4. Discussion and conclusions

Aperçu du texte

1. Introduction

The Carrer Paris hypogeum is located in Cerdanyola del Vallés (Vallès Occidental, Barcelona, Spain) (Figure 1).

Figure 1: A) Individual 5 during the excavation process in Carrer Paris Chalcolithic hypogeum. B) Detail of the cranium and the mandible of Individual 5 with red pigments remains “in situ”. C) Geographical situation of Carrer Paris site (Cerdanyola del Vallès, Barcelona).
Figure 1 : A) Individu 5 durant la fouille de l’hypogée Chalcolithique du Carrer Paris. B) Détails du crâne et de la mandibule de l’individu 5 avec les pigments rouges pendant l’excavation. C) Situation géographique de Carrer Paris (Cerdanyola del Vallès, Barcelone).

Figure 1: A) Individual 5 during the excavation process in Carrer Paris Chalcolithic hypogeum. B) Detail of the cranium and the mandible of Individual 5 with red pigments remains “in situ”. C) Geographical situation of Carrer Paris site (Cerdanyola del Vallès, Barcelona).Figure 1 : A) Individu 5 durant la fouille de l’hypogée Chalcolithique du Carrer Paris. B) Détails du crâne et de la mandibule de l’individu 5 avec les pigments rouges pendant l’excavation. C) Situation géographique de Carrer Paris (Cerdanyola del Vallès, Barcelone).

The site was discovered accidentally during the foundation works of new housings constructions. It is a funerary structure with oval plant. The north part of the site was destructed by the constructing works but the south side kept preserved. During the excavation processes were identified different l...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

G. Gómez-Merino, T. Majó, C. Lorenzo, F. Gispert-Guirado, M. Stankova  et J. Francés, « Identification of Cinnabar by non-Destructive Techniques on a Human Mandible from Carrer Paris Chalcolithic Hypogeum (Cerdanyola del Vallès, Barcelona, Spain) », ArcheoSciences, 35 | 2011, 241-247.

Référence électronique

G. Gómez-Merino, T. Majó, C. Lorenzo, F. Gispert-Guirado, M. Stankova  et J. Francés, « Identification of Cinnabar by non-Destructive Techniques on a Human Mandible from Carrer Paris Chalcolithic Hypogeum (Cerdanyola del Vallès, Barcelona, Spain) », ArcheoSciences [En ligne], 35 | 2011, mis en ligne le 29 mai 2012, consulté le 20 octobre 2014. URL : http://archeosciences.revues.org/3298

Haut de page

Auteurs

G. Gómez-Merino

IPHES, Institut Català de Paleoecologia Humana i Evolució Social, C/Escorxador s/n – 43003 Tarragona, Spain. (ggomez.merino@iphes.cat). Area de Prehistòria, Universitat Rovira i Virgili (URV) – Avd. de Catalunya 35, 43002 Tarragona, Spain.

T. Majó

Arqueoanthropologist.

C. Lorenzo

IPHES, Institut Català de Paleoecologia Humana i Evolució Social, C/Escorxador s/n – 43003 Tarragona, Spain. Area de Prehistòria, Universitat Rovira i Virgili (URV) – Avd. de Catalunya 35, 43002 Tarragona, Spain.

F. Gispert-Guirado

Servei de Recursos Científics i Tècnics. Universitat Rovira i Virgili – Avd. dels Països Catalans, 26, 43007 Tarragona (Spain)

M. Stankova 

Servei de Recursos Científics i Tècnics. Universitat Rovira i Virgili – Avd. dels Països Catalans, 26, 43007 Tarragona (Spain)

J. Francés

Servei de Patrimoni Cultural, Ajuntament de Cerdanyola – Pl. Sant Ramon 23/24 – 08290- Cerdanyola del Vallès (Spain)

Haut de page

Droits d’auteur

Article L.111-1 du Code de la propriété intellectuelle.

Haut de page