Navigation – Plan du site

Découvertes de résidus de préparations alimentaires dans quatre sites gaulois du Centre

Discoveries of culinary preparations residues in four Gallic Center sites
Bénédicte Pradat
p. 97-108

Résumés

La découverte de quatre caramels alimentaires en région Centre sur des sites de La Tène a incité à caractériser plus précisément les résidus de préparations alimentaires détectés parmi les vestiges archéologiques. Divers procédés de préparatifs culinaires ont été répertoriés pour lesquels sont détaillés les différentes formes sous lesquels un aliment végétal sec peut être utilisé ainsi que le type de préparation obtenue. Grâce à une observation minutieuse des résidus archéologiques et en se référant aux critères précédemment établis, des hypothèses sont émises sur les types de préparations qui ont été élaborés à l’âge du Fer.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2018.
Consulter cet article

Plan

1. Les contextes de découvertes
Le site de Sublaines « Le Grand Ormeau » (Indre-et-Loire)
Les résultats carpologiques du site
De la matière organique (figure 1)
Le site d’Epeigné-les-Bois « Les Allets »/Saint-Georges-sur-Cher « Le Marchais rond » (Indre-et-Loire)
Les résultats carpologiques du site
Un agglomérat carbonisé (figure 2)
Le site de Corbeilles-en-Gâtinais « Franchambault » (Loiret)
Le contexte archéologique
Un caramel alimentaire (figure 3)
Le site de Saran « ZAC du Champ Rouge » (Loiret)
Le contexte archéologique
Un caramel alimentaire (figure 4)
2. Des préparations alimentaires ?
Les préparations sans cuisson
Les préparations avec cuisson
Cuisson sans liquide
Cuisson avec liquide
3. Interprétation des résidus alimentaires archéologiques
Une « pâte » de glands à Sublaines
Les amas d’orge de Saint-Georges
Le caramel alimentaire de Corbeilles
Le caramel alimentaire de Saran
4. Conclusion

Aperçu du texte

Suite à la multiplication des études carpologiques et à un travail collectif mené sur les habitats ruraux (Zech-Matterne et al., 2009), et ce malgré quelques lacunes géographiques qui persistent, le panel des espèces végétales consommées en Gaule au cours de l’âge du Fer commence à être bien connu. Mais, si les plantes consommées sont bien répertoriées, les données textuelles concernant leur accommodation font défaut. Aucun livre de recettes n’est en effet disponible pour cette période, nous privant ainsi d’indications sur la façon de cuisiner ou les usages culinaires. Toutefois, des informations sur ce sujet peuvent nous parvenir par d’autres moyens. La préservation de résidus alimentaires en est un car, s’ils ne livrent pas de recettes, leur observation fournit néanmoins des indices sur les types de préparations qui ont été effectués.

Dans la région Centre, des « caramels alimentaires » étaient préservés dans q...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Bénédicte Pradat, « Découvertes de résidus de préparations alimentaires dans quatre sites gaulois du Centre », ArcheoSciences, 38 | 2014, 97-108.

Référence électronique

Bénédicte Pradat, « Découvertes de résidus de préparations alimentaires dans quatre sites gaulois du Centre », ArcheoSciences [En ligne], 38 | 2014, mis en ligne le 30 novembre 2016, consulté le 29 juillet 2016. URL : http://archeosciences.revues.org/4184 ; DOI : 10.4000/archeosciences.4184

Haut de page

Auteur

Bénédicte Pradat

Inrap, UMR 7209 CNRS-Muséum d’Histoire naturelle, 148 avenue Maginot, 37100 TOURS benedicte.pradat@inrap.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Article L.111-1 du Code de la propriété intellectuelle.

Haut de page