Navigation – Plan du site

Les « turquoises culturelles » et la caractérisation par fluorescence de rayons X (XRF) in situ du disque de mosaïque de l’offrande 99 du Templo Mayor de México-Tenochtitlán

The “cultural turquoise” and the XRF characterization in situ of the mosaic disc of the offering 99 from the Templo Mayor of México-Tenochtitlán
Kilian Laclavetine, Jose Luis Ruvalcaba-Sil, Christian Duverger et Emiliano Ricardo Melgar Tísoc
p. 205-218

Résumés

Les Aztèques utilisèrent une quantité importante de minéraux bleus, généralement désignés comme turquoise pour confectionner, notamment, des offrandes. Notre étude propose de déterminer la composition chimique des minéraux bleus du disque de mosaïque de l’offrande 99 issu des fouilles du Templo Mayor de México-Tenochtitlán, ancienne capitale aztèque, et d’observer l’usage de ces minéraux dans la manufacture de cet objet. L’objectif est de proposer une première évaluation des différentes espèces minérales présentes à partir d’analyses in situ à l’aide de la fluorescence de rayons X en comparant les résultats obtenus à ceux d’une base de données minérale. La présente étude amène à préciser la théorie des « turquoises culturelles » proposée par Weigand et al. (1977) et reprise par Kim et al. (2003). Cette théorie suggère que la plupart des sociétés mésoaméricaines, au cours du temps, ont conféré une valeur symbolique à la couleur bleu-vert et ont employé des minéraux bleus, voire verts, pour confectionner, notamment, leurs objets d’offrandes. Toutefois, on peut aussi penser que la fabrication des objets pouvait s’effectuer sans préoccupation dans le choix de la matière première en mélangeant différentes espèces minérales de la famille des « turquoises culturelles ». Ce dernier point est discuté dans le cas des offrandes du Templo Mayor dont l’étude révèle l’absence de mélange intentionnel d’espèces minérales dans la confection de chaque objet et un usage quasi-exclusif des « turquoises minérales » comme matière première.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2018.
Consulter cet article

Plan

1. Introduction
2. Contexte archeologique
3. Les turquoises « culturelles »
4. Développement experimental
5. Methodologie
6. Résultats et discussion
7. Conclusion

Aperçu du texte

1. Introduction

Les Aztèques (Mexicas) utilisèrent une quantité importante de minéraux bleus, généralement désignés comme « turquoise », dans la confection d’objets (Saville, 1922). Les fouilles du Templo Mayor de México-Tenochtitlán, l'antique capitale mexica, ont révélé de nombreux objets d’offrandes couverts de mosaïques de minéraux bleus (Lopez Lujan, 1993 ; Matos Moctezuma, 1994). Cette étude vise à déterminer la composition chimique des minéraux bleus constituant ces offrandes et à observer l’usage de ces minéraux dans l’élaboration de ces artefacts. Ce projet est le fruit d'une collaboration entre le Musée du Templo Mayor, l'Institut National d'Anthropologie et d'Histoire du Mexique (INAH) et l'Institut de Physique de l'Université Nationale Autonome de Mexico (IFUNAM).

La question de la provenance de ces minéraux est depuis longtemps au centre des études archéométriques menées sur ce...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Kilian Laclavetine, Jose Luis Ruvalcaba-Sil, Christian Duverger et Emiliano Ricardo Melgar Tísoc, « Les « turquoises culturelles » et la caractérisation par fluorescence de rayons X (XRF) in situ du disque de mosaïque de l’offrande 99 du Templo Mayor de México-Tenochtitlán », ArcheoSciences, 38 | 2014, 205-218.

Référence électronique

Kilian Laclavetine, Jose Luis Ruvalcaba-Sil, Christian Duverger et Emiliano Ricardo Melgar Tísoc, « Les « turquoises culturelles » et la caractérisation par fluorescence de rayons X (XRF) in situ du disque de mosaïque de l’offrande 99 du Templo Mayor de México-Tenochtitlán », ArcheoSciences [En ligne], 38 | 2014, mis en ligne le 30 novembre 2016, consulté le 20 novembre 2017. URL : http://archeosciences.revues.org/4269 ; DOI : 10.4000/archeosciences.4269

Haut de page

Auteurs

Kilian Laclavetine

Instituto de Física, Universidad Nacional Autónoma de México, Mexico, Mexique. (kilian@us.es) – Centre de recherche sur l’Amérique préhispanique, EA 3551, Écoles des Hautes Études en Sciences Sociales, Paris, France

Jose Luis Ruvalcaba-Sil

Instituto de Física, Universidad Nacional Autónoma de México, Mexico, Mexique. (sil@fisica.unam.mx)

Christian Duverger

Centre de recherche sur l’Amérique préhispanique, EA 3551, Écoles des Hautes Études en Sciences Sociales, Paris, France. (Christian.Duverger@ehess.fr)

Emiliano Ricardo Melgar Tísoc

Museo del Templo Mayor, Instituto Nacional de Antropología e Historia, Mexico, Mexique. (anubismarino@gmail.com)

Haut de page

Droits d’auteur

Article L.111-1 du Code de la propriété intellectuelle.

Haut de page