Navigation – Plan du site

Multi-method dating of Grimaldi castle foundations in Antibes, France

Étude chronologique multi-méthode des soubassements du château Grimaldi à Antibes, France
Petra Urbanova, Eric Delaval, Philippe Lanos, Pierre Guibert, Philippe Dufresne, Claude Ney, Robert Thernot et Philippe Mellinand
p. 17-33

Résumés

Les soubassements du château Grimaldi à Antibes appartiennent aux vestiges d’un monument romain dont la nature n’est pas connue. Aussi, il n’existe aucune source historique qui permettrait d’établir la chronologie précise de ce bâtiment. Ainsi, quatre approches ont été combinées pour dater sa construction : chronologie relative de l’étude archéologique, datation des terres cuites par archéomagnétisme et datation des mortiers par luminescence optiquement stimulée en utilisant les techniques de monograin et de multigrain.

La datation par archéomagnétisme a suivi un protocole de mesure bien établi et fiable. La datation des mortiers par luminescence optiquement stimulée monograin représente une approche nouvelle et exploratoire, permettant de dater directement le moment de l’édification de la maçonnerie. Ces analyses ont révélé un bon degré de blanchiment des mortiers étudiés. Quelques variations du débit de dose due à la distribution hétérogène des radioéléments dans la matrice des échantillons ont été observées.

Dans un contexte comme celui du château Grimaldi, aucune des approches mentionnées n’aurait réussi de dater la construction des vestiges avec une certitude si elles avaient été utilisées séparément. Néanmoins, grâce aux comparaisons mutuelles des résultats de datation, nous avons pu établir une chronologie fiable. Les résultats obtenus par ces différentes approches sont cohérents et proposent la construction des soubassements du château Grimaldi entre la seconde moitié du premier et le deuxième siècle de notre ère. Notre travail interdisciplinaire confirme ainsi l’ancienneté de la maçonnerie en élévation et atteste l’importance patrimoniale et historique de ce monument.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2020.
Consulter cet article

Plan

1. Introduction
Presentation of the archaeological site
Archaeological background
Objectives of the study
2. Materials and methods
Sampling
Dating of bricks by archaeomagnetism (AM)
Dating of mortars by optically stimulated luminescence (OSL)
OSL sample preparation
OSL instrumentation, measurements and data evaluation
Dose rate determination, scanning electron microscopy and beta-imaging
3. Results and discussion
Dating of bricks by archaeomagnetism
Sampling on the field and specimen preparation
Magnetic measurements, demagnetization and anisotropy correction
Statistical analysis of the TRM
Archaeomagnetic dating results of bricks
Dating of mortars by optically stimulated luminescence (SG-OSL)
Preliminary tests
Archaeological dose determination
Microdosimetry caracteristics
Dose rate
SG-OSL dating results of mortars
4. Chronological synthesis and conclusion

Aperçu du texte

1. Introduction

Presentation of the archaeological site

Antibes is a French municipality situated in the Alpes-Maritimes department in the Provence-Alpes - Côte d'Azur region at the Mediterranean seashore, 205 km from Marseille in the east and 23 km from Nice in the south-west. First traces of an organized human settlement appear in the Early Iron Age with a dwelling implanted in the Rocher (the rock cliff in the actual city center). The foundation of the Antipolis colony is closely related to the expansion of Greeks from Marseille in the 4th century B.C. The Greek town was probably set at the foot of the Antibes cliff under the actual city.

The Grimaldi castle, known these days for the famous Picasso art collection, was built in the Middle-Ages at the top of the Rocher suceeding a vast monumental edifice from the Gallo-Roman period. The foundation...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Petra Urbanova, Eric Delaval, Philippe Lanos, Pierre Guibert, Philippe Dufresne, Claude Ney, Robert Thernot et Philippe Mellinand, « Multi-method dating of Grimaldi castle foundations in Antibes, France », ArcheoSciences, 40 | 2016, 17-33.

Référence électronique

Petra Urbanova, Eric Delaval, Philippe Lanos, Pierre Guibert, Philippe Dufresne, Claude Ney, Robert Thernot et Philippe Mellinand, « Multi-method dating of Grimaldi castle foundations in Antibes, France », ArcheoSciences [En ligne], 40 | 2016, mis en ligne le 30 décembre 2018, consulté le 25 avril 2017. URL : http://archeosciences.revues.org/4702 ; DOI : 10.4000/archeosciences.4702

Haut de page

Auteurs

Petra Urbanova

IRAMAT-CRP2A, Institut de Recherche sur les ArchéoMATériaux – Centre de Recherche en Physique Appliquée à l’Archéologie, UMR 5060 CNRS-Université de Bordeaux-Montaigne, Maison de l’Archéologie, Esplanade des Antilles, 33607 Pessac cedex, France. (Petra.Urbanova@u-bordeaux-montaigne.fr)

Eric Delaval

Muséed’archéologie d’Antibes, Bastion Saint-André, 06600 Antibes, France

Philippe Lanos

IRAMAT-CRP2A, Institut de Recherche sur les ArchéoMATériaux – Centre de Recherche en Physique Appliquée à l’Archéologie, Géosciences-Rennes, UMR 6118 Université Rennes 1, Campus de Beaulieu, Bât. 15, CS 74205 - 35042 RENNES Cedex, France

Articles du même auteur

Pierre Guibert

IRAMAT-CRP2A, Institut de Recherche sur les ArchéoMATériaux – Centre de Recherche en Physique Appliquée à l’Archéologie, UMR 5060 CNRS-Université de Bordeaux-Montaigne, Maison de l’Archéologie, Esplanade des Antilles, 33607 Pessac cedex, France.

Articles du même auteur

Philippe Dufresne

IRAMAT-CRP2A, Institut de Recherche sur les ArchéoMATériaux – Centre de Recherche en Physique Appliquée à l’Archéologie, Géosciences-Rennes, UMR 6118 Université Rennes 1, Campus de Beaulieu, Bât. 15, CS 74205 - 35042 RENNES Cedex, France.

Claude Ney

IRAMAT-CRP2A, Institut de Recherche sur les ArchéoMATériaux – Centre de Recherche en Physique Appliquée à l’Archéologie, UMR 5060 CNRS-Université de Bordeaux-Montaigne, Maison de l’Archéologie, Esplanade des Antilles, 33607 Pessac cedex, France

Robert Thernot

Inrap/Archéologie des Sociétés Méditerranéennes - UMR 5140, Centre archéologique Inrap, 105 rue Serpentine, 13510 Eguilles, France

Philippe Mellinand

Inrap/Centre Camille Jullian. UMR 7299, Centre archéologique Inrap, 105, rue Serpentine, 13510 Eguilles, France

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page