Navigation – Plan du site

The marble of O Incio (Galicia, Spain): Quarries and first archaeometric characterisation of a material used since roman times

Le marbre d’O Incio (Galice, Espagne) : carrières et première caractérisation archéométrique d’un matériau employé depuis l’époque romaine
Anna Gutiérrez Garcia-M., Hernando Royo Plumed, Silvia González Soutelo, Marie-Claire Savin, Pilar Lapuente et Rémy Chapoulie
p. 103-177

Résumés

De grandes avancées ont été réalisées récemment concernant l’emploi des marbres et des autres roches ornementales dans l’Espagne romaine. Cependant, certains territoires de la péninsule Ibérique ne font l’objet que de rares études de provenance. Ceci était le cas du nord-ouest (actuelle Galice), où aucun travail n’avait été mené jusqu'à présent. Dans le cadre d'une étude interdisciplinaire, un nombre important d'objets ne correspondait pas aux principaux marbres classiques, mais semblaient avoir été mis en œuvre à partir d’un matériau local connu sous le nom de marbre d’O Incio qui n'avait jamais fait l'objet d’une caractérisation archéométrique. C'est ainsi que les carrières avoisinant le petit village d’O Incio ont été localisées et échantillonnées. Une approche multi-méthode combinant analyse pétrographique, cathodoluminescence, diffraction de rayons X, analyse des isotopes stables de C et O et spectrophotométrie a été menée afin de caractériser les différentes variétés de marbre. Cela constitue la première étape fondamentale pour les différencier d'autres marbres ibériques et étrangers macroscopiquement similaires.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2020.
Consulter cet article

Plan

1. Introduction
Marble use in Roman Gallaecia (NW Spain): an unaddressed question
The “Marmora Galicia” project
Brief historical context of O Incio and its surroundings
2. The quarries
3. Materials and analytical methods
4. Results
Colorimetric values
Mineralogical-petrographic features
Isotopic values
5. Conclusions

Aperçu du texte

1. Introduction

Marble use in Roman Gallaecia (NW Spain): an unaddressed question

Marble was one of the noble material most widely used in the Roman world. Since late Republican times and in particular during the Imperial Age, the use of decorative marbles became fashionable in Rome. Marble was especially sought-after to be used in architecture and the plastic arts and, in opposition to other stones, its use was often linked with self-representation of the display of status, either from an individual, a family or even a social/political group (such a town). All sort of marbles were widely employed to produce a large number of objects, from sculptures, inscriptions, sarcophagi or even furniture, as well as to decorate all sorts of buildings and public spaces. Among them, white marbles had a prominent place. The western provinces of the Roman Empire were not an exception and soon after their conquest and control by Rome, they followed the example set by the Urbs and adopted the use of m...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Anna Gutiérrez Garcia-M., Hernando Royo Plumed, Silvia González Soutelo, Marie-Claire Savin, Pilar Lapuente et Rémy Chapoulie, « The marble of O Incio (Galicia, Spain): Quarries and first archaeometric characterisation of a material used since roman times », ArcheoSciences, 40 | 2016, 103-177.

Référence électronique

Anna Gutiérrez Garcia-M., Hernando Royo Plumed, Silvia González Soutelo, Marie-Claire Savin, Pilar Lapuente et Rémy Chapoulie, « The marble of O Incio (Galicia, Spain): Quarries and first archaeometric characterisation of a material used since roman times », ArcheoSciences [En ligne], 40 | 2016, mis en ligne le 30 décembre 2018, consulté le 29 mars 2017. URL : http://archeosciences.revues.org/4783 ; DOI : 10.4000/archeosciences.4783

Haut de page

Auteurs

Anna Gutiérrez Garcia-M.

Institut de Recherche sur les ArchéoMATériaux (IRAMAT), Centre de Recherche en Physique Appliquée à l’Archéologie (CRP2A), UMR 5060 CNRS, Université Bordeaux Montaigne, France (anna.gutierrez@u-bordeaux-montaigne.fr) Grupo de Estudos de Arqueoloxía, Antigüidade e Territorio (GEAAT), Universidade de Vigo, Spain (silviagonzalez@uviqo.es)

Hernando Royo Plumed

Institut Català d’Arqueologia Clàssica (ICAC), Tarragona, Spain (hroyo@icac.cat) Grupo de Estudos de Arqueoloxía, Antigüidade e Territorio (GEAAT), Universidade de Vigo, Spain (silviagonzalez@uviqo.es)

Silvia González Soutelo

Grupo de Estudos de Arqueoloxía, Antigüidade e Territorio (GEAAT), Universidade de Vigo, Spain (silviagonzalez@uviqo.es) Institut de Recherche sur les ArchéoMATériaux (IRAMAT), Centre de Recherche en Physique Appliquée à l’Archéologie (CRP2A), UMR 5060 CNRS, Université Bordeaux Montaigne. (marie-claire.savin@u-bordeaux-montaigne.fr)

Marie-Claire Savin

Institut de Recherche sur les ArchéoMATériaux (IRAMAT), Centre de Recherche en Physique Appliquée à l’Archéologie (CRP2A), UMR 5060 CNRS, Université Bordeaux Montaigne. (marie-claire.savin@u-bordeaux-montaigne.fr)

Pilar Lapuente

Petrology and Geochemistry, Earth Sciences Department, Zaragoza University, Spain. (plapuent@unizar.es)

Rémy Chapoulie

Institut de Recherche sur les ArchéoMATériaux (IRAMAT), Centre de Recherche en Physique Appliquée à l’Archéologie (CRP2A), UMR 5060 CNRS, Université Bordeaux Montaigne, France. (remy.chapoulie@u-bordeaux-montaigne.fr)

Haut de page

Droits d’auteur

Article L.111-1 du Code de la propriété intellectuelle.

Haut de page