Skip to navigation – Site map

Pierres, mortiers et parements de la tour des Minimes au regard du compte de construction de 1495-1496, des investigations archéologiques et des analyses pétrographiques

Amboise Tour des Minimes stones, mortars and facing of walls. Comparative study of the 1495-1496 account book, archeology research and petrographic analysis
Lucie Gaugain, Jean-Gabriel Bréheret, Jean-Michel Mechling and Daniel Prigent
p. 25-43

Abstracts

Charles VIII (1483-1498) construction period in the castle at Amboise took place from 1492 to 1498. In 1495-1496, an account book was written mainly about the well-preserved Tour des Minimes, a tower one could climb up on horseback. A comparative study of the building, along with the account book, cut stones (petrography and statistics), mortars (grain size distribution and lime) and the whitewash jointing, requires a specific methodology and a constant dialogue between architectural historians, geologists, and archaeologists. The research enables to identify the name of the stones and the technical vocabulary used at the end of the middle ages. Moreover, it proves that achief stone dresser probably worked on the tower, and that the building site was likely to have been split into several centresand workshops; and it also reveals the rhythm of work to have been intense, since for the tower only, more than 15m of vaulted masonry had been created. All this have been allowed thanks to workers with an empirical knowledge of materials, the high quality of the chosen materials and the remarkable implementation they did. It resulted in an outstanding genuine edifice in which four revolutions and a half climb around an openwork newel.

Top of page

Excerpt

Cairn

Full-text article available to subscribers or on a "pay per view" basis. It will be available on this URL in January 2021.
Read it

Outline

1. Introduction : présentation et enjeux de l’étude
2. Protocole expérimental
3. Étude des pierres : dénomination dans le livre de compte et caractéristiques pétrographiques
Pierres rapportées au Tuffeau Blanc
Pierres rapportées au Tuffeau Jaune
L’altération des pierres en œuvre
Décompte, identification et usages des pierres
4. Mise en œuvre
Appareil
Mortiers : distribution granulométrique et teneur en chaux
5. La chaux des mortiers et des badigeons : nature et fonction
Aspects macro et microscopiques
Analyses chimiques et minéralogiques
Approvisionnement en chaux
6. Conclusion

First lines

1. Introduction : présentation et enjeux de l’étude

Le compte de construction du château d’Amboise couvre la période octobre 1495-septembre 1496. Constitué de 285 folios, il livre nombre de renseignements sur l’organisation du chantier, son rythme, les acteurs et les matériaux mis en œuvre. Cependant, pour ces derniers, si les quantités sont précisément décomptées, leur destination apparaît bien rarement, en particulier pour la pierre. Les onze lieux d’extraction de la pierre mentionnés dans le texte peuvent être localisés avec une relative exactitude (figure 1). L’ensemble des pierres provenant de Saint-Aignan (Loir-et-Cher), Les Terriz (Loir-et-Cher), Bourré (Loir-et-Cher), Belleroche (Loir-et-Cher), Lussault (Indre-et-Loire), Malvau (Indre-et-Loire), Les Caves (Indre-et-Loire), Limeray (Indre-et-Loire) et Saumur (Maine-et-Loire) est livré au port d’Amboise, à l’exception de la p...

Top of page

References

Bibliographical reference

Lucie Gaugain, Jean-Gabriel Bréheret, Jean-Michel Mechling and Daniel Prigent, « Pierres, mortiers et parements de la tour des Minimes au regard du compte de construction de 1495-1496, des investigations archéologiques et des analyses pétrographiques », ArcheoSciences, 41-1 | 2017, 25-43.

Electronic reference

Lucie Gaugain, Jean-Gabriel Bréheret, Jean-Michel Mechling and Daniel Prigent, « Pierres, mortiers et parements de la tour des Minimes au regard du compte de construction de 1495-1496, des investigations archéologiques et des analyses pétrographiques », ArcheoSciences [Online], 41-1 | 2017, Online since 21 June 2019, connection on 19 October 2017. URL : http://archeosciences.revues.org/4868 ; DOI : 10.4000/archeosciences.4868

Top of page

About the authors

Lucie Gaugain

Enseignante en Histoire de l’Art à l’université François-Rabelais de Tours, Docteure en Histoire de l’Art, Chercheuse associée au CESR – UMR/CNRS 7323, Chercheuse invitée de l’INHA, Ingénieure d'études au CESRProfesseur de Géologie, université François-Rabelais de Tours, EA 6293, Laboratoire GéHCO

Jean-Gabriel Bréheret

Professeur de Géologie, université François-Rabelais de Tours, EA 6293, Laboratoire GéHCO

Jean-Michel Mechling

Maitre de conférences, Université de Loraine, Institut Jean Lamour, UMR/CNRS 7198, Equipe Matériaux pour le Génie Civil (Nancy – France)

Daniel Prigent

Pôle archéologique, Service du Patrimoine, Conseil départemental de Maine-et-Loire, Chercheur associé de l’UMR 6298 ArTeHiS

Top of page

Copyright

Tous droits réservés

Top of page